L’expérience digitale de Calminia – 2e partie

Suite et fin de notre entretien avec Pierre-David Simonet, propriétaire de l’entreprise Calminia (R) Pierres Naturelles. Dans notre dernier article, nous vous avons parlé de l’entreprise, de ses besoins en communication et pourquoi Calminia et Visit Digital se sont retrouvés autour d’une table. Que s’est-il passé ensuite ?

Pierre-David, vous avez donc décidé de travailler avec Benoit Pénicaut autour d’une expérience digitale. Cet expérience s’articule autour d’un scénario de communication, comment s’est déroulée son élaboration ?

De mon côté, j’ai longtemps mûri mon sujet, je l’ai pensé dans les grandes lignes afin d’établir un objectif clair ainsi qu’un cahier des charges. Ensuite, ne disposant pas des compétences, Benoît a su m’écouter et être force de propositions. Ensemble, on a pu matérialiser une idée démastérialisée.

Faire une expérience digitale c’est mettre en avant une organisation, ses savoir-faire et ses salariés, quelle fut la réaction des vôtres ?

Lorsque le projet a été présenté à mes salariés, mes collaborateurs à la production comme mes équipes administratives ont accueilli cette initiative à bras ouverts. Notre branche administrative et commerciale trouvait l’idée innovante et la branche production s’est sentie considérée et investie.

Le jour où le rendu final leur a été dévoilé, tous étaient stupéfaits et très émus.

Et qu’en avez-vous pensé, vous ?

J’étais ravi.

 

On a dépassé la simple visite virtuelle, on a trouvé la recette d’un mélange entre un environnement virtuel haute définition avec des productions cinématographiques de qualité que j’affectionne.

 

Aujourd’hui mon équipe s’est complètement approprié cet outil. En rendez-vous commercial, le côté ludique dynamise la présentation de l’entreprise ce qui emballe nos prospects et nos clients. L’expérience digitale créé une véritable aventure dans laquelle nous embarquons nos interlocuteurs.

Quand avez-vous présenté votre expérience digitale pour la première fois ?

Calminia a présenté son expérience digitale au salon Rocalia de Lyon. Le rendu est vraiment superbe, les passants étaient interpellés, les curieux évoluaient sur l’écran tactile et les plus audacieux s’essayaient aux casques de réalité virtuelle. Tout le monde a été bluffé, que ce soient nos confrères, nos fournisseurs ou nos clients.

 

Comme j’ai l’habitude de dire, on a beau ne pas être le plus gros poisson de l’océan, on sait être le plus malin. C’est ce côté audacieux et curieux qui nous permet de toujours avoir une longueur d’avance sur la concurrence. C’est notre façon de travailler et ce que l’on doit continuer de cultiver. Être différents sur le fond et aussi sur la forme.

Vous qui cherchez toujours une longueur d’avance, quelles suites donner à votre expérience digitale ?

Ça c’est une excellente question !

Ce que je sais, c’est que je souhaite affiner l’expérience digitale, poursuivre la production de supports audiovisuels afin de l’agrémenter encore davantage.

Pour autant, je garde un œil sur les technologies de demain afin de m’emparer de la prochaine innovation.. l’hologramme qui sait ?

 

Du côté de Visit Digital, nous sommes certains que cette expérience digitale n’est que le début d’une longue et belle collaboration !

 

Merci à Pierre-David Simonet pour le temps qu’il nous a accordé pour la réalisation de cet entretien et pour sa confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *