L’entreprise Visit Digital a été créée en 2016.

Benoît PENICAUT, créateur de startup

Je suis Issu de l’école de commerce de Montpellier et avec un MBA canadien en poche ,je m’installe dans les NTIC, les nouvelles technologies de l’information à Paris puis je pose mes valises à Toulouse en 2008 où Airbus me met le grappin dessus toujours côté NTIC. 7 ans plus tard et une création d’entreprise derrière moi, je crée Visit Digital et j’entends bien révolutionner l’expérience des clients de mes clients. Le concept est né, Visit Digital rajoute du relief à votre communication et ça change tout. J’ai le numérique dans le sang depuis tout le temps du jour où j’ai essayé de réparer moi-même mon Pentium 75 qui a fini chez Interdiscount, société qui n’existe plus aujourd’hui. Je ne suis pas plus développeur que je ne suis technicien ou ingénieur. J’aime le commerce et surtout l’entreprenariat et je suis très attaché à l’expérience utilisateur. Mon approche est simple, je me suis attaché à trouver un produit mature qui va servir d’”enabler” (activateur) à savoir un facilitateur technologique : utilisé seul il fonctionne correctement mais associé à un concept, il change de dimension et prend toute sa valeur.  La visite virtuelle et la visite digitale sont issues de cette approche.

Anecdotes et parcours dans le virtuel

  • Ma première expérience d’un casque de réalité virtuelle m’a fait finir avec 2 points de suture au menton. J’ai bien réussi à progresser dans le virtuel mais le mur, réel, lui n’a pas bougé
  • Ma deuxième expérience de casque de réalité virtuelle m’a donné l’opportunité de donner un coup bien réel à mon frère !

Je persiste malgré tout et considère la 3D comme révolutionnaire.

  • Pourquoi est-ce que je me lève le matin ? C’est assez simple j’aime l’idée et la dynamique derrière un entrepreneur. Être créateur d’entreprise, j’aime le contact direct avec des clients et la création, main dans la main, d’un projet gagnant-gagnant. Ce n’est pas démagogique c’est vraiment ce que je ressens au plus profond de moi, cette idée de se comprendre l’un et l’autre. Nos métiers sont différents mais nos objectifs sont communs.